Recherche

EV Service Manager

Simplifiez et accélérez la création, le déploiement et le support de vos services, grâce à une plateforme ITSM intégrée et éprouvée.

EV Self Help

Réduisez significativement le nombre d’appels reçus par le Service Desk et améliorez la satisfaction de vos utilisateurs en leur offrant plus d’autonomie grâce à une solution d’assistance innovante.

Démo Produits

Planifiez une demande avec l'un de nos experts !

Blog

ESM, Self-Service, Intelligence Artificielle : faites le plein d'informations sur les tendances de la transformation des services en entreprises !

Documentations et autres ressources

Nous nous engageons à partager avec vous toutes les informations susceptibles de pouvoir répondre à vos besoins de gestion de services IT.

EV Blog

Actualités et tendances sur la transformation des services

Livre Blanc :

Réduire le nombre d'appels au Service Desk en 5 étapes

T. de Clisson | 20 mars 2015

Les étapes d'exploitation des datas [+ Infographie]

Les datas sont essentielles à une grande partie de nos défis stratégiques. Elles nous permettent de parvenir à nos objectifs marketing et de développement. En effet, les datas sont des sources d’informations favorables à la personnalisation des offres, à l’amélioration de la qualité de la relation client et aux performances commerciales. De nos jours, elles assurent la pérennité de nos activités.

Les datas représentent une arme de compétitivité plus ou moins exploitée par les entreprises. On peut les trouver sur différents canaux et peuvent réellement orienter les résultats.

Les « Bad datas »

Si les datas sont précieuses, elles peuvent également représenter une perte, notamment lorsqu’on y prête pas attention. C’est ce qu’on appelle les « bad datas » : des données inexploitées ou non mises à jour et par conséquent erronées. Il s’agit alors principalement :

  • des changements d’adresses, de numéros de téléphones ou de situations,
  • des formulaires mal remplis, volontairement ou involontairement,
  • d’un mauvais suivi des achats et préférences des clients.

Ces bad datas rendent les analyses des données complétement fausses et font perdre beaucoup d’argent aux entreprises.

Les étapes d’exploitation des datas

Récupérer, traiter et exploiter les datas nécessite de la rigueur, de l’organisation et une stratégie. Au vu des multiples canaux de communication à notre disposition et de la rapide progression de la digitalisation, il est essentiel de respecter des étapes bien précises.

  1. Faire un diagnostic va aider à comprendre la situation de l’entreprise, ses ressources actuelles, ses objectifs, les nouvelles attentes du marché. Il faut alors se poser des questions clés et se frayer un chemin clair vers une conclusion et un plan stratégique.
  2. Etablir une cartographie des sources de datas permet ensuite de savoir d’où elles proviennent et d’où l’entreprise voudrait en récupérer davantage. Un « centre de traitement des datas » peut être mis en place pour consolider la stratégie et être garant de la qualité des données qui transitent. Ce centre a pour but de formaliser les différents traitements des datas pour ne garder que les qualifiés et se débarrasser des mauvais (bad datas).
  3. En effectuant un tri dans les données et en réorganisant leur utilisation, il est plus simple de créer des campagnes de communication personnalisées, du cross-selling. Plus encore, l’utilisation qualitative des datas améliore nettement la qualité de la relation client grâce à la maîtrise de leurs informations.
  4. Enfin, l’analyse des campagnes menées, des datas et du ROI, aident à optimiser la stratégie en vue d’améliorer ses performances, et ce, de façon souple et continue.

Ci-dessous une infographie de www.campdebases.com expliquant les étapes clés dans l’exploitation des données marketing, ainsi qu’un lexique des termes. Très bien expliquée, elle met clairement en avant le processus de traitement, et synthétiquement les informations à connaître dans toute démarche liée aux datas.

bdd_marketing_5_etapes-770x1024

Subscribe to Email Updates

T. de Clisson

Thibault de Clisson est le fondateur de Knowesia, éditeur spécialisé dans la gestion intelligente du knowledge et des process, racheté par EasyVista en 2017. La solution Knowesia a été implémentée dans 50% des entreprises du CAC 40, dans le cadre de projets de Selfcare ou Guided Work. Knowesia a reçu les prix Gartner Cool Vendor et FinTech. Très orientée ROI, la solution permet d'optimiser les activités de support utilisateurs et de mettre en œuvre une transformation digitale en mode collaboratif. Au préalable, Thibault était Senior Vice-Président EMEA du groupe Infor et Directeur Général EMEA du groupe Datastream.