REPORT GARTNER

2023 Gartner® Market Guide Analyse et évaluation des principales plateformes d’IT Service Management

EV Blog

Actualités et tendances sur la transformation des services

Contacter le
support client!

Blog

Vous souhaitez en savoir plus sur l'ITSM, l'ESM, le libre-service, la gestion des connaissances, l'IA, etc. ? Nous avons ce qu'il vous faut.

Ressources

Nous nous engageons à fournir des ressources qui vous aident à répondre à tous vos besoins en logiciels ITSM.

Webinars

Restez à jour sur nos derniers webinaires et événements ITSM, ITOM ou ESM maintenant.

Société

Le Groupe

RSE

Carrière

The Latest on EV

Restez informé des dernières actualités et événements d'EasyVista.

EasyVista | 31 mai 2024

6 raisons pour lesquelles vous ne devez pas négliger de calculer le TCO de votre ITSM

Dans la gestion des services de technologies de l’information (ITSM), l’efficacité, la fiabilité et la rentabilité sont fondamentales. Cela signifie que le coût total de possession (TCO) est un élément essentiel à calculer. Le TCO englobe les dépenses globales associées à la propriété, à l’exploitation et à la maintenance des actifs informatiques tout au long de leur cycle de vie. Bien que ce concept puisse paraître simple, ses implications sont profondes : influence sur les processus décisionnels, affectation des ressources et planification stratégique à long terme au sein des organisations informatiques.

Ce blog explorera pourquoi le TCO de votre solution ITSM est important à la fois pour les plateformes open source et celles qui sont payantes, et comment le choix pour les unes ou les autres aura un impact sur votre entreprise.

Décrypter/Déchiffrer le TCO

À première vue, le TCO peut paraître aussi simple à calculer que la somme du prix d’achat et des coûts de maintenance des actifs informatiques. Cependant, cette vision néglige les subtilités inhérentes au cadre TCO. Au-delà des dépenses d'investissement initiales requises, il existe des coûts cachés (à savoir la mise en œuvre, la formation, l’assistance) qui peuvent se cumuler rapidement. Ces coûts s’amassent souvent au fil du temps et peuvent largement dépasser l’investissement initial, en particulier dans les écosystèmes informatiques complexes.

Prendre le temps de comprendre le TCO de vos produits ITSM est important car cela permet :

  1. Une prise de décision éclairée : le TCO permet aux responsables informatiques de prendre des décisions éclairées en fournissant une vue complète des implications financières associées aux différentes options.

  1. Une optimisation des ressources : les responsables informatiques peuvent identifier les inefficacités, éliminer les redondances et rationaliser les opérations pour minimiser les dépenses globales sans compromettre les performances ou la fiabilité.

  1. La réduction des risques : grâce à une analyse minutieuse, les organisations peuvent identifier les risques comme la dépendance envers un fournisseur, les vulnérabilités de sécurité ou les dépenses de maintenance imprévues. En abordant ces risques de manière proactive, les initiatives ITSM peuvent garantir la continuité des activités et atténuer les incertitudes financières.

  2. La gestion du cycle de vie : le TCO fournit un cadre pour gérer efficacement chaque étape. En prévoyant les coûts sur la durée de vie de l'actif, les organisations peuvent allouer les ressources de manière stratégique, planifier les mises à niveau ou les remplacements et éviter les dépenses imprévues.

Attention : que se passe-t-il si vous ne faites pas attention au TCO ?

Ne pas prêter attention au coût total de possession (TCO) peut entraîner toute une série de conséquences négatives pour les entreprises, affectant leur santé financière, leur efficacité opérationnelle et leur durabilité à long terme. Voici quelques conséquences potentielles que vous aurez à subir, si vous ne tenez pas compte du coût total de propriété :

  1. Les dépassements de budget : ignorer le TCO peut entraîner des dépenses inattendues et des dépassements de budget. Sans une compréhension globale des coûts totaux associés aux investissements technologiques, les entreprises peuvent sous-estimer les implications financières qui peuvent entraîner des tensions budgétaires et des contraintes de ressources.

  2. Un mauvais retour sur investissement (ROI) : négliger le TCO peut conduire à des décisions d'investissement sous-optimales, avec pour conséquence un faible retour sur investissement (ROI). Lorsque les coûts totaux dépassent les avantages découlant de l'utilisation de la technologie, les entreprises peuvent ne pas réussir à réaliser la valeur escomptée, ce qui entrave leur capacité à atteindre leurs objectifs stratégiques et à produire des résultats commerciaux tangibles.

  3. Des inefficacités opérationnelles : les solutions logicielles ou matérielles avec un TCO élevé peuvent introduire des inefficacités opérationnelles : augmentation des temps d'arrêt, productivité réduite ou survenue de goulots d'étranglement en termes de performances. Sans une prise en compte appropriée des coûts continus de maintenance, d’assistance et de mise à niveau, les entreprises peuvent avoir du mal à maintenir une performance optimale du système, ce qui entraîne des perturbations dans les opérations, mais aussi le mécontentement des clients.

  4. Une évolutivité et une flexibilité limitées : les solutions à coût total de possession élevé peuvent manquer d'évolutivité et de flexibilité, en limitant la capacité des entreprises à s'adapter aux conditions changeantes du marché ou à faire évoluer efficacement leurs opérations. Sans la flexibilité nécessaire pour augmenter ou réduire leurs ressources selon leurs besoins, les entreprises peuvent être confrontées à des difficultés pour répondre à une demande croissante, saisir de nouvelles opportunités ou répondre aux menaces concurrentielles.

  5. Une exposition accrue aux risques : ignorer le coût total de possession peut exposer les entreprises à divers risques : vulnérabilités de sécurité, problèmes de conformité et dépendance vis-à-vis d'un fournisseur. Les solutions à coût total de possession élevé peuvent nécessiter des investissements importants dans des mesures de sécurité, des efforts de mise en conformité réglementaire ou des stratégies de sortie pour atténuer efficacement les risques. Ne pas gérer ces risques peut entraîner des violations de données, des sanctions juridiques ou des perturbations dans la continuité des activités.

  6. Des opportunités d’innovation manquées : les solutions à coût total de possession élevé peuvent détourner des ressources de l'innovation et des initiatives stratégiques, et de ce fait, limiter la capacité des entreprises à innover et à se distinguer sur le marché. En privilégiant les économies de coûts plutôt que la création de valeur à long terme, les entreprises risquent de prendre du retard sur leurs concurrents et de rater des opportunités de croissance et d'innovation.

Négliger le coût total de possession (TCO) peut avoir des conséquences considérables pour les entreprises, en affectant leurs performances financières, leur efficacité opérationnelle, leur exposition aux risques, leur évolutivité et leur capacité à innover.

En négligeant les coûts globaux associés aux investissements technologiques, les entreprises peuvent se retrouver aux prises avec des dépassements de budget, un faible retour sur investissement, des défis opérationnels, une exposition accrue aux risques et des opportunités manquées de croissance et d'innovation.
Prêter attention au TCO est essentiel pour prendre des décisions éclairées, optimiser l’affectation des ressources et garantir le succès et la durabilité à long terme de votre entreprise. 

Pourquoi avoir un faible TCO est-il important ?

Un faible coût total de possession (TCO) pour les logiciels a d’abord un impact direct sur la santé financière d'une entreprise en minimisant les dépenses associées à l'acquisition, au déploiement, à la maintenance et au support des logiciels. Cette réduction des coûts provient de facteurs comme une architecture logicielle efficace, des processus de développement rationalisés et une utilisation optimisée des ressources.

Deuxièmement, un faible coût total de possession est souvent corrélé à une efficacité et des performances logicielles améliorées. Les logiciels conçus en mettant l'accent sur le coût total de possession ont tendance à présenter une meilleure évolutivité, fiabilité et efficacité des ressources, ce qui entraîne une réduction des exigences matérielles et des frais opérationnels.

Les solutions logicielles à faible TCO offrent généralement des capacités d'intégration transparentes, ce qui permet l'interopérabilité avec les systèmes existants et minimise les complexités d'intégration. Ces solutions logicielles sont souvent conçues avec des architectures modulaires et des normes ouvertes, et facilitent la personnalisation, les mises à jour et les mises à niveau, afin de garantir une durabilité et une adaptabilité à long terme aux besoins changeants de l'entreprise. Donner la priorité à un faible coût total de possession pour les logiciels permet non seulement de réaliser d'importantes économies, mais favorise également l'agilité technique, l'efficacité et l'évolutivité au sein de l'écosystème informatique, en contribuant de ce fait à la résilience technologique et à l'avantage concurrentiel de l'entreprise.

Logiciel Open Source et TCO

Lorsque l'on considère le coût total de possession (TCO) associé aux logiciels open source (OSS), plusieurs considérations uniques entrent en jeu, qui renvoient à la nature distincte du développement, du déploiement et du support des logiciels libres.

Les avantages

Les inconvénients

  • Beaucoup d'innovation et de choix de frameworks
  • Interfaces conviviales
  • Développement et assistance axés sur la communauté
  • Pas de frais de licence initiaux


  • Manque d’intégration et d’interopérabilité avec d’autres systèmes
  • Besoin de formation et de développement des compétences des employés
  • Abandon du projet
  • Dépendance envers des contributeurs individuels
  1. Coûts de licence : Un des principaux avantages des logiciels libres : le coût de licence généralement faible, voire inexistant. Contrairement aux logiciels propriétaires, qui impliquent souvent des frais de licence initiaux et des paiements continus pour les mises à jour ou l'assistance, les logiciels libres sont disponibles gratuitement pour utilisation, modification et redistribution. Cela peut entraîner des économies significatives, en particulier pour les entreprises effectuant des déploiements à grande échelle ou distribués.

Solutions ITSM open source populaires : GitLab , osTicket et Tarian Service Desk;

  1. Personnalisation et flexibilité : les logiciels open source offrent une personnalisation et une flexibilité inégalées, en permettant aux entreprises d'adapter le logiciel à leurs besoins et exigences spécifiques. Cependant, même si cette flexibilité peut conduire à des économies en éliminant le besoin de solutions propriétaires coûteuses, elle introduit également des considérations supplémentaires telles que les coûts de développement, les frais de maintenance et les problèmes potentiels de compatibilité avec les futures mises à jour ou extensions.

  2. Support communautaire ou support payant : l’OSS bénéficie de communautés dynamiques de développeurs, de contributeurs et d'utilisateurs qui fournissent gratuitement une assistance, une documentation et une aide au dépannage. Bien que le soutien de la communauté puisse s'avérer inestimable pour de nombreuses entreprises, en particulier pour les plus petites d’entre elles disposant de budgets limités, il ne répond pas toujours aux accords de niveau de service (SLA) stricts ou aux exigences d’assistance des grandes entreprises. Dans de tels cas, les entreprises peuvent opter pour des services d'assistance payants proposés par des fournisseurs commerciaux ou des organisations tierces, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires mais offre souvent des options d'assistance plus fiables.

  3. Intégration et interopérabilité : les écosystèmes logiciels open source sont diversifiés et étendus, ils englobent un large éventail de projets, de frameworks et d'outils. Si cette diversité favorise l’innovation et le choix, elle peut également présenter des défis en termes d’intégration et d’interopérabilité. Les entreprises doivent prendre en compte les coûts associés à l'intégration des composants OSS dans leur infrastructure existante, en garantissant la compatibilité avec d'autres systèmes et en gérant efficacement les dépendances.

  4. Maintenance et gestion du cycle de vie : comme pour tous les logiciels, les solutions open source nécessitent une maintenance, des mises à niveau et une gestion du cycle de vie continues pour garantir la sécurité, la stabilité et les performances. Même si les logiciels libres peuvent offrir une plus grande transparence et un développement piloté par la communauté, les entreprises doivent allouer des ressources à des tâches telles que la gestion des correctifs , le contrôle des versions et les mises à jour. Elles peuvent également devoir tenir compte de risques potentiels : abandon de projets, fragmentation de la communauté ou dépendance à l’égard de contributeurs individuels.

  5. Formation et développement des compétences : l'adoption de logiciels open source peut nécessiter des investissements dans la formation et le développement des compétences pour garantir que les employés possèdent l'expertise nécessaire pour utiliser, administrer et entretenir efficacement les logiciels. Même si les logiciels libres disposent souvent d'interfaces conviviales et d'une documentation complète, des compétences spécialisées peuvent être requises pour des tâches telles que la personnalisation de logiciels, l'administration système ou la contribution au code.

Même si les logiciels open source peuvent offrir des avantages incontestables en termes de coût, de flexibilité et d’innovation pilotée par la communauté, les entreprises doivent examiner attentivement les considérations uniques en matière de coût total de possession associé à l’adoption des logiciels libres. En pesant des facteurs comme les coûts de licence, les exigences de personnalisation, les options de support, les défis d'intégration, les frais généraux de maintenance et les besoins de développement des compétences, les entreprises peuvent prendre des décisions éclairées qui correspondent à leurs contraintes budgétaires, leurs exigences techniques et leurs objectifs stratégiques.

Voici l’essentiel : la plupart des outils ITSM ne sont pas conçus pour optimiser le TCO ; ils sont conçus pour être durables. Alors, la PREMIÈRE chose que les entreprises devraient prendre en compte lors de l’acquisition d’un outil ITSM est le coût total de possession. Ne pas se rendre compte de l’importance de ce coût est l’erreur n°1 commise par les acheteurs ITSM. Le résultat ? La plupart des entreprises dépensent trop.

En comprenant l'ensemble du paysage financier des investissements informatiques, les entreprises peuvent optimiser leurs opérations, atténuer les risques et aligner leurs stratégies informatiques sur les objectifs commerciaux globaux. L'adoption du TCO améliore non seulement la rentabilité, mais favorise également l'innovation et la résilience dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Alors que l’informatique continue de jouer un rôle central dans la réussite entrepreneuriale, le TCO reste la pierre angulaire des pratiques ITSM prudentes, guidant les entreprises vers une croissance durable et une transformation numérique.

 

Subscribe to Email Updates

EasyVista

EasyVista is a global software provider of intelligent solutions for enterprise service management, remote support, and self-healing technologies. Leveraging the power of ITSM, Self-Help, AI, background systems management, and IT process automation, EasyVista makes it easy for companies to embrace a customer-focused, proactive, and predictive approach to their service and support delivery. Today, EasyVista helps over 3,000+ enterprises around the world to accelerate digital transformation, empowering leaders to improve employee productivity, reduce operating costs, and increase employee and customer satisfaction across financial services, healthcare, education, manufacturing, and other industries.