VOUS ENVISAGEZ DE CHANGER D’ITSM ?

VOICI 3 BONNES RAISONS DE CHOISIR EASYVISTA !

EV Blog

Actualités et tendances sur la transformation des services

Contacter le
support client!

Blog

Vous souhaitez en savoir plus sur l'ITSM, l'ESM, le libre-service, la gestion des connaissances, l'IA, etc. ? Nous avons ce qu'il vous faut.

Ressources

Nous nous engageons à fournir des ressources qui vous aident à répondre à tous vos besoins en logiciels ITSM.

Ressources Clients

Restez à jour sur nos derniers webinaires et événements ITSM, ITOM ou ESM maintenant.

Société

Le Groupe

RSE

Carrière

The Latest on EV

Restez informé des dernières actualités et événements d'EasyVista.

Cédric Cibot-Voisin | 12 octobre 2022

Connaissez-vous les XLA et leurs importances ?

Tous les ans, des tendances naissent et meurent dans le monde digital. Certaines tendent à rester plus longtemps que d'autres et participent à créer de nouveaux paradigmes. C'est notamment le cas de la notion d'expérience. Que l'on parle d'expérience client, salarié, candidat ou fournisseur, la manière dont elle est construite peut faciliter ou dégrader une relation d'affaires, la fidélisation des salariés ou la productivité des équipes. C'est dans ce contexte que la notion de XLA se développe de plus en plus et impacte le travail des DSI.

XLA : retour aux fondamentaux

 

Commençons par la base : XLA est un acronyme anglais qui signifie « Experience Level Agreement ». Il s'agit d'une évolution du bien connu SLA (Service Level Agreement), que les DSI connaissent bien dans le cadre des activités de support aux utilisateurs. Le XLA se concentre sur ce qui est le plus important pour les utilisateurs finaux.

Ses indicateurs clés de performance sont alors centrés sur la qualité perçue des services et du support informatiques. Le XLA vient donc formaliser les ressentis dans le cadre des processus de fourniture et support des services de l’entreprise. En quantifiant et objectivant l'expérience vécue, le XLA participe à mesurer la performance du support et des services informatiques dans une organisation mais également la satisfaction des collaborateurs.

Son but est d'améliorer continuellement l'expérience de l'utilisateur à chaque étape de leurs demandes. En insistant sur l'expérience, le XLA permet de mieux comprendre et mesurer la valeur apportée par le service desk, de faciliter la collaboration transversale dans un service ou une organisation, de motiver les équipes support, et, in fine, d’augmenter la proposition de valeur des services fournis. Pour le service desk, l'objectif n'est plus de résoudre un problème, mais de les anticiper afin de garantir une expérience optimale aux collaborateurs de l’entreprise dans le but d’assurer la production et donc, le chiffre d’affaires.

 

Visionnez notre webinar “Comment réinventer son Service Desk ?”

 

Les différences entre SLA et XLA

XLA et SLA sont des indicateurs complémentaires pour mesurer la performance des services informatiques.

SLA (Service Level Agreement)

XLA (Experience Level Agreement)

  • Il mesure les temps de traitement des processus.
  • Il mesure l’expérience des utilisateurs dans leur consommation des processus.
  • Il se concentre sur des objectifs de disponibilité et des temps de rétablissement des services.
  • Il se concentre directement sur l'expérience ressentie des utilisateurs finaux.
  • Il indique si les projets sont réalisés dans le respect des délais et du budget.
  • Il apporte une valeur commerciale et mesure la productivité des utilisateurs finaux au travers de leur satisfaction.
  • Il se concentre sur les sanctions en cas de non-respect des conditions du contrat.
  • Il se concentre sur la valeur apportée et les satisfactions générées par l'expérience vécue.
  • Il se base sur des mesures objectives.
  • Il se base sur des mesures subjectives.
Découvre le rapport IDC “Moderniser votre Service Management - UN ATOUT CLÉ  POUR ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DE VOTRE ACTIVITÉ ET ACCÉLÉRER VOTRE  TRANSFORMATION DIGITALE”

 

XLA : comment passer à l'action

 

Le but ici consiste à apporter des améliorations à chaque fois qu'une interaction entre utilisateur et DSI a lieu. Pour déployer cette approche dans votre organisation, il est important de s’inspirer des bonnes pratiques suivantes :

  • Mesurer l'expérience en temps réel : l'immédiateté n'est plus un luxe, c'est une nouvelle donne. Votre XLA doit donc être intégré dans une démarche data-driven où les données permettent de mieux comprendre l'utilisateur et évitent les biais comportementaux et cognitifs liés à l'intuition humaine. Pour cela, le retour d'information doit être continu, saisi au bon moment et dans le contexte de l'expérience. Il se concentre sur ce que vous avez besoin de savoir et non sur ce que vous savez déjà, comme le rôle ou le service des utilisateurs, par exemple.
  • Partager ces données avec toutes les équipes : cette étape consiste à faire preuve de transparence en partageant les données d'expérience capturées avec toutes les parties prenantes (DSI, service desk, partenaires, fournisseurs, etc.). Ce travail ne sert pas uniquement à identifier les problèmes, mais met également en évidence ce qui est bien fait afin que l'expérience utilisateur devienne une préoccupation partagée par tous les acteurs de la chaine de production et de support.
  • Identifier les points d'amélioration : examiner en détail les différents points de friction afin de comprendre comment s'intégrer dans une démarche d'amélioration continue qui doit porter sur les personnes, les processus et la technologie.

Visionnez également notre webinar : “7 conseils pour optimiser la gestion des  connaissances au sein de votre organisation”

 

Le XLA n'est pas une course avec un point de départ et une ligne d'arrivée. C'est un voyage complet qui évoluera au fur et à mesure que l'expérience utilisateur s'améliorera et que de nouvelles données seront évaluées.

Plus une organisation progresse en matière d'expérience utilisateur, plus les améliorations apportées impactent directement le quotidien des équipes, des agents du service desk et de la DSI. De quoi créer un meilleur climat de travail, une culture d'entreprise mieux préparée pour faire face aux défis à venir, et une plus grande satisfaction des utilisateurs.

 

N’hésitez pas à contacter notre équipe d'experts pour obtenir une démo personnalisée de nos solutions.

Demander une démo

Subscribe to Email Updates

Cédric Cibot-Voisin

Cédric Cibot-Voisin joined EasyVista in 2011 as the Director of Operations, France. Following the success with the SaaS offering in France, he is developing EasyVista’s Mobile-First Service Management Platform and oversees direct and indirect sales. Mr. Cibot-Voisin has a solid knowledge of both the IT market and sales, and his expertise and knowledge have become an invaluable asset to EasyVista. Before joining EasyVista, Mr. Cibot-Voisin held various positions such as CEO of FrontRange Solutions France, Southern Europe Sales Manager at Seagate Software, and Area Manager at Computer Associates.