Recherche

EV Service Manager

Simplifiez et accélérez la création, le déploiement et le support de vos services, grâce à une plateforme ITSM intégrée et éprouvée.

EV Self Help

Réduisez significativement le nombre d’appels reçus par le Service Desk et améliorez la satisfaction de vos utilisateurs en leur offrant plus d’autonomie grâce à une solution d’assistance innovante.

Démo Produits

Planifiez une demande avec l'un de nos experts !

Blog

ESM, Self-Service, Intelligence Artificielle : faites le plein d'informations sur les tendances de la transformation des services en entreprises !

Documentations et autres ressources

Cas clients, Vidéos Produits, Rapports d’Analystes, Webinars … vous trouverez ici différents contenus et cas d’usages sur le Service Management.

EV Blog

Actualités et tendances sur la transformation des services

Rapport IDC

Moderniser votre Service Management

B. Rizzo | 30 août 2021

Intelligence Artificielle : tout savoir sur les agents virtuels et les chatbots !

Gartner prévoit que d'ici 2022, 70 % des interactions avec les clients feront appel à des technologies émergentes telles que le machine learning (ML), les chatbots et les agents virtuels, contre 15 % en 2018. Le développement des technologies d’intelligence artificielle (IA) a transformé la manière dont les entreprises interagissent avec leurs clients, internes comme externes.

Derrière les termes chatbots et agents virtuels, parfois utilisés à tort comme synonymes, se cachent en réalité deux approches distinctes du service assisté par l'intelligence artificielle. Capable d'accélérer le traitement d'une requête à un Service Desk, de qualifier les besoins, voire d'orienter les utilisateurs vers un Self-Service s'il correspond mieux aux attentes de l'utilisateur, l'IA vient fluidifier l'expérience client. Et pour l'incarner, le chatbot et l'agent virtuel répondront toujours présents, 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

Chatbot ou agent virtuel : quelles sont les différences ?

Avant de rentrer dans le détail des différences, commençons par un retour rapide aux fondamentaux. Le chatbot et l'agent virtuel ont tous les deux pour vocation de répondre aux questions des utilisateurs, quelle que soit la plateforme utilisée. Depuis un smartphone ou un ordinateur, une application de messagerie instantanée, un portail interne, un site marchand ou un intranet, ils sont là pour guider, orienter, et parfois, engager directement la conversation. Cela fait quelques années que les chatbots se sont démocratisés. 67 % des consommateurs dans le monde ont eu une interaction avec un chatbot au cours des 12 derniers mois. Ils font partie du paysage et s'inscrivent comme un outil d'aide, de conseil et de support totalement intégré.

Alors, comment les différencier ?

La première chose à retenir est qu'un chatbot est souvent vu comme un outil plus basique qu'un agent virtuel. La capacité à communiquer est donc différente. L'agent virtuel repose souvent sur le NLP (pour natural language processing) qui est un outil de base pour tout projet d’intelligence artificielle en matière d'interactions linguistiques. Le NLP analyse les entrées de l'utilisateur, détecte son intention et identifie la réponse, la connaissance ou le processus automatisé le plus pertinent. Cela permet de fournir des réponses contextualisées et de communiquer les informations appropriées aux personnes, où qu'elles se trouvent dans le monde ou quelle que soit leur langue préférée. Bien structuré, le NLP doit être capable de comprendre les expressions familières et le contexte d'utilisation, et d'être dans un mode d'apprentissage continu grâce au machine learning.

Découvrez les 4 technologies d'IA qui vont transformer votre Service Desk

Ainsi le chatbot s'inscrit davantage dans une interaction unique. Vous avez une question précise et il apporte la réponse, ou le moyen de la trouver via une base de connaissances par exemple. L'agent virtuel va être capable de vous identifier et de contextualiser la demande selon votre rôle, votre service ou les logiciels et matériels utilisés par exemple. Il est capable de rebondir sur votre question, de demander des précisions et de comprendre le sens global de votre requête.

Lire aussi :   5 façons d'optimiser son expérience utilisateur grâce au chatbot

Un agent virtuel doit pouvoir déterminer quand il convient de creuser davantage ou non. Il doit savoir qu'il y a souvent un problème plus important et être prêt à passer à un niveau supérieur d'échange. Parfois, il doit même aider les utilisateurs finaux à comprendre eux-mêmes quel est le problème. En effet, il n'est pas rare de se contenter de poser une question sans savoir ce que le client recherche.

Ce qu'il faut savoir pour faire le bon choix

Le choix entre chatbot et agent virtuel dépend de la profondeur des interactions souhaitées, de la qualité de votre base de connaissances, mais aussi de la manière dont vos données et vos processus internes sont organisés. Pour autant, il faut aussi garder en tête des fonctionnalités et sujets clés, comme :

  • un accès omnicanal : il doit être accessible depuis n'importe quel terminal et n'importe quelle plateforme 
  • une interface conversationnelle : le traitement du langage naturel est indispensable lorsque les utilisateurs écrivent en termes moins techniques ou utilisent une terminologie modifiée, créant des conversations cohérentes et offrant une expérience utilisateur homogène
  • des réponses précises : grâce aux techniques de machine learning, les réponses peuvent être générées avec plus de précision et de pertinence pour les utilisateurs 
  • des scénarios d'automatisation : tous les robots ne peuvent pas exécuter automatiquement les requêtes des utilisateurs sans avoir besoin d'un script préprogrammé. Les fonctionnalités d'automatisation permettent de minimiser l'implication de l'agent humain
  • une bonne intégration logicielle : la communication avec des outils tiers comme des plateformes CRM ou les logiciels de gestion des connaissances permet d'échanger facilement des informations entre les applications et entre les services de votre organisation.

Découvrez la technologie Service Bots d’EasyVista

Bien utilisés, chatbot et agents virtuels peuvent faire une grande différence dans votre organisation. Capable de créer une nouvelle expérience client, de réduire vos coûts, d'accélérer le traitement des requêtes à votre service desk, et d'encourager l'utilisation d'un self-service, ce sont des outils à considérer pour une transformation digitale au service de vos clients.

Pour en savoir plus et améliorer l'expérience client et utilisateur dans votre organisation, planifiez dès maintenant une démo personnalisée d’EV Self Help.

Blog CTA - Slim-2

Subscribe to Email Updates

B. Rizzo

Bob Rizzo occupe actuellement le poste de Product Marketing Director chez EasyVista, où il est aujourd’hui en charge de l'évangélisation en interne et sur le marché de la solution EasyVista Self Help. Après avoir occupé différentes fonctions au sein de directions commerciales et marketing, Bob a une parfaite connaissance des enjeux auxquels les nombreux clients et partenaires du marché de l'IT Service Management sont confrontés. Bob est également un passionné de sport ; il s'intéresse particulièrement au golf, au billard et au football.