Recherche

EV Service Manager

Simplifiez et accélérez la création, le déploiement et le support de vos services, grâce à une plateforme ITSM intégrée et éprouvée.

EV Self Help

Réduisez significativement le nombre d’appels reçus par le Service Desk et améliorez la satisfaction de vos utilisateurs en leur offrant plus d’autonomie grâce à une solution d’assistance innovante.

Guided Tour

Accédez à une visite en ligne de la solution EasyVista !

Notre proposition de valeur dépend de votre réussite

Découvrez comment EasyVista accompagne ses clients dans leur gestion de services IT.

Customer Success

Cas clients

Communauté

Ressources clients

Support

Forum utilisateurs

Wiki

EV Connect 2019

Retrouvez-nous lors de notre conférence utilisateurs annuelle le jeudi 21 novembre à Paris

Documentations et autres ressources

Nous nous engageons à partager avec vous toutes les informations susceptibles de pouvoir répondre à vos besoins de gestion de services IT.

Témoignages clients

Etudes de cas

Les dernières actualités EV

Restez informés des dernières actualités et événements EasyVista.

Communiqués de presse

24 novembre 2016

La révolution informatique émane des utilisateurs finaux

Noisy-le-Grand, le 24 novembre 2016Selon Jamal Labed, co-fondateur d’EasyVista, leader des solutions de Service Management pour les services informatiques, tous les services informatiques font face à ce même challenge : satisfaire les attentes. Les utilisateurs mobiles actuels s’attendent à bénéficier, dans le cadre professionnel, d’interactions similaires à celles que leur offrent les solutions grand public dans le cadre privé.

Le samedi, les utilisateurs utilisent leur smartphone pour repérer le Starbucks le plus proche, obtenir l’itinéraire détaillé, effectuer le pré-rachat d’un Mocha latte, passer le prendre, faire une photo et dire à tous leurs amis « le café : ma raison d’être » … avant de passer à d’autres activités personnelles. Alors, pourquoi n’utiliseraient-ils pas ce même smartphone, le lundi, pour trouver l’emplacement de la salle de conférence, la réserver, s’assurer qu’elle dispose d’un projecteur, inviter les participants, télécharger l’agenda, partager des ressources avant la réunion, mettre en place un sondage rapide pour obtenir des retours… avant de passer à leurs autres activités professionnelles ?

Des attentes qui dépassent la réalité des services

Alors que l’écart se creuse entre les prestations proposées sur le lieu de travail et à l’extérieur, les départements informatiques éprouvent des difficultés à mettre des services attrayants, complets et efficaces à la disposition d’utilisateurs finaux qui les considèrent déjà comme un dû. Ils ont du mal, car la transition vers le statut de fournisseur de services moderne ne saurait reposer sur une approche rigide et fortement régentée de l’informatique. Preuve en est, certaines entreprises basculent leurs budgets technologiques de l’informatique vers les services métier ou fonctionnels. Selon IDC, 61% des projets technologiques d’entreprise sont aujourd’hui, financés par les directions métier et fonctionnelles, et leurs dépenses devraient continuer à dépasser les budgets des services informatiques.

Toutes ces actions sont-elles possibles sur le lieu de travail ? Là, nous savons que oui. Mais peuvent-elles être effectuées dans la file d’attente, chez Starbucks, le samedi, via un smartphone personnel ? Dans la majorité des cas, non. Vous venez de découvrir que vos salariés sont mobiles ! Ajoutons à cela que leurs compétences technologiques sont très différentes les uns des autres. Il n’en reste pas moins qu’ils ont un point commun : ils veulent tous pouvoir décloisonner vie professionnelle et vie privée simplement.

Une tendance vers le « shadow IT »

Alors pourquoi cette rupture ? Pourquoi les « outils » au travail – la technologie que nous utilisons dans l’entreprise- posent-ils problème ou sont-ils indisponibles lorsque les utilisateurs sont mobiles ? Pourquoi forcer les utilisateurs à utiliser un appareil spécifique (un PC de bureau ou un portable, par exemple) pour effectuer certaines tâches ?

Dans de nombreux cas, cela est dû à l’inadéquation entre les solutions proposées et les usages. Les salariés dits « fixes », à savoir ceux qui utilisent un clavier, un grand écran (voire deux) et une connexion réseau directe aux salariés au sens classique du terme étaient bien définis. Leurs profils détaillaient les applications disponibles, les données auxquelles ils avaient accès et les règles de sécurité qui les concernaient. Mais comme chacun le sait, nous ne travaillons plus de manière traditionnelle.

En outre lorsqu’un département informatique ne satisfait pas les attentes des utilisateurs, il s’ensuit directement une prolifération de projets informatiques fantômes – projets dits « shadow IT » - par lesquels équipes et départements métier adoptent elles-mêmes les services de leur choix. Et le problème ne fait que croître et s’amplifier. Selon une étude récente de Cisco, le shadow IT serait omniprésent dans les entreprises, sollicitant jusqu’à 15 fois plus de services de Cloud que ce que les DSI peuvent imaginer. Cette pratique n’est pourtant pas dénuée de risques : sécurité et conformité des données viennent s’ajouter à des coûts cachés faramineux, mais aussi à une hausse considérable de l’activité support du département informatique.

 Biographie de Jamal Labed, co-fondateur d’EasyVista

jamalJamal Labed est le co-fondateur et directeur général d’EasyVista, éditeur français de logiciels présent en Europe et en Amérique du Nord, dans le domaine de l’IT Service Management et des Business Apps. Entrepreneur, il a, précédemment, créé et revendu, deux start-up, SIGHT International et Echo Soft Technologies, respectivement spécialisées dans la formation informatique et l’édition de logiciels. Engagé dans les causes professionnelles d’intérêt général, il a fait de l’essor du numérique français et de la création d’opportunités d’emplois dans le 93, son cheval de bataille. De 2012 à 2016, Jamal Labed a assuré la présidence de Tech in France (ex-AFDEL), la 1ère organisation représentant l’édition de logiciels en France avec plus de 350 membres. L’AFDEL a pour objectif principal de faire entendre la voix des éditeurs de logiciels auprès des instances concernées. Diplômé de Sup de Co Rouen, Jamal Labed a été fait Chevalier de la Légion d’honneur en 2013 par Fleur Pellerin.

A propos d’EasyVista

EasyVista réinvente le Service Management pour les utilisateurs mobiles, simple à déployer, facile à utiliser. La plateforme EasyVista automatise et personnalise la fourniture de services pour les employés et autres utilisateurs finaux, sans une seule ligne de code. EasyVista est la seule solution de Service Management intrinsèquement conçue pour l’expérience Mobile First, Elle permet à plus d’un millier d’entreprises à travers le monde d’améliorer radicalement l’expérience utilisateur ; de simplifier et accélérer la création et la gestion des services ; et de réduire le coût total de la fourniture de service. EasyVista compte plus de 20 années d’expérience en Service Management, et des clients dans de nombreux secteurs d’activités tels que les services financiers, la santé, l’enseignement supérieur, les technologies, le secteur public, la grande distribution, l’industrie... L’entreprise est présente dans le monde entier, avec 2 sièges à Paris et à New York. EasyVista est cotée sur Alternext d’Euronext Paris (ALEZV:EN).

Pour en savoir plus rendez-vous sur www.easyvista.com/fr ou Twitter

Contact Presse :
Rumeur Publique
Tûba Kocaefe
Ligne Directe : 01.55.74.52.27
Portable : 06.75.96.66.90
Email : tuba@rumeurpublique.com
Twitter : @TubaK

Agathe Huez
Ligne Directe : 01.55.74.52.24
Portable : 06.66.27.06.81
Email : agathe@rumeurpublique.com